DIVORCER

Actuellement vous pouvez divorcer de deux façons dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel. Soit vous faites appel à un Avocat, soit vous passez par une entreprise qui vous fait divorcer au rabais.

Pour la modique somme de 250 € HT vous êtes divorcés. Mais dans quelles conditions ?

Les entreprises qui proposent ces prestations ne sont pas tenues, il faut le rappeler, au secret professionnel alors qu’un Avocat oui. Vous leur envoyez vos pièces d’État Civil et les autres documents permettant d’établir des requêtes et conventions en divorce (le tout par mail), vous remplissez un questionnaire et vous attendez une date d’audience. Le jour de l’audience d’homologation des requêtes et conventions, vous ne connaissez toujours pas votre Avocat qui va vous assister lors de l’audience et vous ne le rencontrerez que 5 minutes avant, ni plus ni moins. Drôle de façon de divorcer. A aucun moment, on ne vous parlera véritablement de votre histoire, en ayant un minimum d’humanité et on ne vous conseillera pas comme il se doit car vous êtes face à un ordinateur tout le long de la procédure.

Alors c’est vrai, c’est moins cher qu’un Avocat mais il y a bien des raisons.

Quand vous prenez rendez-vous chez un Avocat, il vous reçoit plusieurs fois afin d’analyser avec vous votre situation et en fonction de ce que vous lui racontez, il vous dirige vers tel ou tel divorce. Il vous fournit une liste de pièces à lui communiquer pour compléter son analyse. L’Avocat vous envoi également chez un Notaire afin de liquider votre patrimoine et signer un acte liquidatif qui servira de base pour les requêtes et conventions en divorce.

C’est à ce moment là, qu’il rédige les requêtes et conventions en divorce en fonction de votre patrimoine, de vos placements, de vos emprunts, de vos véhicules, de vos revenus, de vos enfants, etc.

Rien de tout cela ne se fait en 5 minutes, c’est pour cela que 250 € HT est impossible pour eux au regard du travail qu’ils fournissent et du temps passé sur les dossiers. L’Avocat reçoit à nouveau les clients et revoit avec eux le projet de requêtes et conventions et les modifications à y apporter.

Pour certains divorce, un des deux époux a droit à une prestation compensatoire et l’Avocat est là pour les guider au mieux de leurs intérêts. Beaucoup de choses rentrent en jeu et ce n’est pas une machine qui vous expliquera au mieux le processus.

Il ne faut pas croire que l’Avocat ne fait aucun travail dans le cadre d’un divorce par consentement mutuel, étant précisé qu’il met en jeu sa responsabilité professionnelle en cas d’erreur. Leurs honoraires sont justifiés par tout cela. En cas de problème, les clients peuvent se retourner contre lui et demander des dommages et intérêts.

En conclusions, seul le conseil d’un professionnel est primordial dans le cadre d’un divorce car trop de données, surtout financières rentrent en considération et vous avez un interlocuteur à la moindre question.

Alors ne vous précipitez pas toujours sur le low cost car pour certaines choses, seuls les professionnels sont les mieux placés pour vous conseiller au mieux de vos intérêts.

Céline

MAISON DE RETRAITE

La honte de ce business c’est le prix (entre 2 500 € et 3 000 €) qui est exorbitant par rapport au montant des pensions de retraite touchées par nos aînés. Pour ce faire, ils piochent dans leur économie et finissent souvent sans un sou de côté. Beaucoup de personnes âgées le vivent très mal car tout cet argent est le fruit de leur dur labeur. Ces montants sont justifiés par les maisons de retraite pour le paiement des animatrices, de la nourriture mais aussi des changes pour les personnes qui en ont besoin.

Ils ont droit à des aides accordées par le Conseil Général qui ne comblent pas la différence. Ces aides sont octroyées par des assistantes sociales qui viennent remplir des cases et selon ce que répond la personne elle sera classée dans un GIR. Pour avoir un maximum d’aide il faut être en GIR 2 ou 1, c’est-à-dire dans un état de légume. Je trouve cela vraiment déplorable. Ce n’est pas quand les personnes sont dans cet état qu’il faut penser à eux, c’est bien avant. Car la décision de rentrer en maison de retraite n’est pas simple à prendre, c’est souvent pour eux le dernier recours pour éviter des accidents, avoir une sécurité et une présence tout au long de la journée.

Tout cela ne remplace pas une famille aimante et souvent peu présente du fait de l’éloignement géographique ou par manque de descendants.

Mais pensez-vous que tout cela coûte aussi cher ? Et bien non, car très souvent ils n’ont que très peu d’activités voire pas du tout, ne mangent pas à leur faim (un exemple et pas des moindre : Dans une maison de retraite si vous mangez du gruyère et que vous tombez sur le trou, vous n’avez presque pas fromage à manger. Trouvez-vous cela normal ? Pas moi). Quand on devient vieux, le seul et dernier plaisir qui leur reste c’est la nourriture, alors pourquoi les priver ainsi. Tout cela pour faire des économies. Et puis la phrase qui revient souvent, « ils sont vieux, ils n’ont pas besoin de manger autant ». Alors ne croyez pas que les maisons de retraite c’est le paradis pour vos aînés, c’est loin de la brochure idyllique que l’on vous présente à l’entrée. Je parle en connaissance de cause car ma grand mère est partie de sa maison de retraite à cause de cela et de certains agissements.

Il ne faut surtout pas remettre la faute sur le personnel, qui bien souvent est démuni face à certaine situation, mais plutôt sur les directions qui ne pensent que profit et non bien être des résidents.

Si vous regardez la télévision, vous ne verrez rien de tout cela et on vous montrera le monde des bisounours où tout le monde est content. Mais la réalité est bien autre.

Dans une maison de retraite à côté de chez moi, quand vous rentrez dans le hall vous avez tous les résidents alignés et exposés à la vue de tout le monde alors que certaines personnes ne méritent pas d’être vu dans l’état où ils sont. A chaque fois ça m’énerve et je m’en vais en râlant.

Mais tout cela ne m’étonne pas car les pouvoirs publics ne font rien pour arranger les choses et organiser les contrôles qu’il faut. C’est sûr, les vieux dérangent et coûtent cher (c’est ce qu’ils pensent mais rien de tel) mais ce qu’ils oublient c’est qu’il le deviendront à leur tour. Alors organisons leur un maximum de dignité pour leur dernière maison et qu’elle devienne enfin la maison du bonheur !

Céline

PRESENTATION

Céline est une femme née en 1987 qui va vous faire partager ses humeurs, ses coups de cœur mais aussi ses coups de gueule.

Je vous partagerai également mes vidéos de tests de produits de beauté.

Je ne me prends en aucun pour une journaliste, ni pour un écrivain de grand renom mais seulement pour quelqu’un qui veut partager son écriture à travers différents sujets.

J’espère que vous serez nombreux à suivre cette nouvelle aventure !!!

A bientôt

Céline