SURFACE OLIVIER NOREK

Aujourd’hui, je reviens vers vous avec ma dernière lecture terminée.

Il s’agit de Surface d’Olivier Norek.

Il fait 419 pages.

Je lui ai mis la note de 18 / 20.

C’est l’histoire de Noémie, policière aux stups, qui lors d’une intervention se fait tirer dessus et en sort défigurée. Plus personne à la brigade n’ose la regarder, ni travailler avec elle (même pas son compagnon qui est également policier et qui fait tout pour la faire mettre de côté). Sa hiérarchie qui doit fermer des Commissariats l’envoie à Avalone, un village paumé dans l’Aveyron. Je vous laisse découvrir la suite …

Comme à son habitude, l’écriture d’Olivier Norek est simple mais efficace. On se fait happer par l’histoire dès les premières pages. Le personnage de Noémie est charismatique par sa force de courage et cette détermination à toute épreuve. Son accident devient sa force car elle ne veut pas être reléguée au second plan. Son collègue plongeur va être décisif dans sa reconstruction car il ne la voit pas comme une écorchée. Le chien qu’elle recueille et l’image de fidélité qui en ressort est très bien trouvé, il est aussi mal en point que Noémie. A eux deux, ils forment un beau duo, plein d’amour et de tendresse. La confiance est prépondérante dans l’histoire car elle permet à son personnage principal de se reconstruire et de prouver aux autres qu’elle est toujours là et que ses talents d’enquêtrice sont encore là. Avalone appelle au mystère, à l’apaisement mais aussi aux secrets bien enfouis. L’auteur nous propose deux rythmes, la frénésie de Paris et ses arrestations et la tranquillité d’Avalone et son enquête. On ne languit pas, l’auteur fait monter le suspense petit à petit et dénoue les fils tout doucement vers le final. A la fin de l’histoire, on a passé un agréable moment de lecture dans un décor qui appelle à la contemplation.

Je conseillerai ce livre à un public adulte, amateur de polars car le sujet est loin d’être léger.

N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos avis sur ce livre et à me dire quel livre vous accompagne dans cette période d’entre deux fêtes.

A très vite pour un nouvel avis lecture

Céline

SURTENSIONS OLIVIER NOREK

Résultat de recherche d'images pour "surtensions d'olivier norek"

Aujourd’hui, je reviens avec ma dernière lecture.

Il s’agit de Surtensions d’Olivier NOREK.

Il fait 501 pages.

Je lui ai mis la note de 18/20.

C’est l’histoire d’un jeune garçon kidnappé et les parents doivent verser une rançon pour le récupérer vivant. L’équipe de Coste est appelée sur l’affaire mais la BRI les double et … je vous laisse découvrir la suite.

C’est un livre qui est bien écrit, avec une belle fluidité d’écriture qui met les talents de l’auteur en avant. C’est un livre qui monte crescendo, on n’a pas le temps de souffler qu’un nouveau rebondissement intervient. Les histoires sont bien imbriquées les unes aux autres et le lien de causalité est très bien trouvé. Quand on parle d’amour dans le livre, on sent que c’est un homme qui écrit car la sensibilité n’est pas la même que chez une femme et la description des sentiments est moins subtile. On passe malgré tout un agréable moment de lecture, et l’on s’accroche facilement aux personnages. La Police n’est pas montrée sous son meilleur jour, on la voit avec beaucoup de fragilité, de sensibilité, elle est humanisée comme jamais. Un évènement important dans le groupe de Coste nous amène dans un final des plus sombres.

Je conseillerai ce livre à de vrais amateurs de polars, qui sont adultes car les sujets traités sont graves et durs. Âmes sensibles s’abstenir.

N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos avis sur ce livre et à me dire quel est le livre qui vous accompagne actuellement.

A très bientôt dans un nouvel article

Céline

CODE 93 OLIVIER NOREK

Résultat de recherche d'images pour "CODE 93"

Aujourd’hui, je reviens avec ma dernière lecture.

Il s’agit de Code 93 d’Olivier Norek.

Il fait 360 pages.

Je lui ai mis la note de 17/20.

C’est l’histoire d’une famille venant reconnaitre le corps d’une jeune femme qui semble être leur fille ou sœur. Quelques temps plus tard, dans un squat, on découvre le corps inanimé d’un homme … Je vous laisse découvrir la suite.

C’est un livre écrit simplement mais qui suffit pour faire son effet. Le lien entre les personnages est le fil conducteur de l’histoire qui nous tient en haleine jusqu’au bout du livre et aiguise notre curiosité. Pour une fois, on voit une Police avec ses problèmes, on ne l’idéalise pas comme dans beaucoup de policiers. L’auteur nous plonge dans la vraie vie de flics de SDPJ. L’auteur nous tient également avec un secret encore non élucidé, le fameux Code 93, dont on découvre le dénouement que tardivement dans le livre. On sent bien que l’auteur nous fait vivre un quotidien qu’il connaît bien, qu’il connait parfaitement les ficelles de ce métier et qu’il n’invente rien à part quelques petites choses obligatoires à la bonne tenue d’une histoire.

Je conseillerai ce livre à un public amateur de polars, plutôt adulte car l’auteur arrive à nous faire sursauter comme « lors de l’autopsie ».

N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos avis sur ce livre et à me dire quel est le livre qui vous accompagne actuellement.

A très vite pour un nouvel article

Céline

ENTRE DEUX MONDES OLIVIER NOREK

Résultat de recherche d'images pour "entre deux mondes"

Je reviens vers vous avec ma dernière lecture.

Il s’agit de Entre deux mondes d’Olivier Norek.

Il fait 413 pages.

C’est l’histoire d’Adam un policier syrien qui a fui son pays avec femme et enfant. Il fait d’abord partir sa femme et sa fille qu’il ne retrouvera pas à l’arrivée. Leur point de rencontre n’est autre que la jungle de Calais. Il va les chercher dès son arrivée en vain.

L’histoire est prenante et bien ficelée. On voit que l’auteur connaît très bien son sujet car il décrit à la perfection certaines choses et certains faits qui ne peuvent pas être inventés. Il y a une véritable recherche effectuée en amont de l’écriture de ce roman. L’écriture est fluide, claire et concise. Ce livre nous amène dans une vérité à la fois dérangeante mais qui nous interpelle et nous faut voir la réalité de la jungle avec un autre regard. On est tous un jour étranger et il ne faut jamais faire aux autres ce que l’on n’aimerait pas que l’on nous fasse. Les personnages sont forts, attendrissant mais tellement vrais. On ne sort pas indemne de ce roman.

Je conseillerai ce livre aux ados mais aussi à tous les adultes car il y a une véritable prise de conscience et une certaine morale à retenir de ce livre.

J’ai rencontré son auteur à Quai du Polar à LYON en avril dernier, c’est une personne très avenante et d’une gentillesse extrême, il prend le temps de connaître son lecteur avec un petit échange bienveillant.

Voici un petit souvenir:

20180407_113453

N’hésitez pas à me laisser en commentaires vos avis sur ce livre et à me dire quel est votre livre de chevet actuellement.

A très vite pour un nouvel article

Céline