PERDRE UN PAPA

Je reviens vers vous après un long mois d’absence pour vous expliquer les raisons de ce silence.

Ce silence n’a pas été voulu, je ne suis pas parties en vacances, ni même je n’ai pas ressenti l’envie de m’arrêter de bloguer, ne serait ce qu’un temps.

Je me suis arrêtée de bloguer car le 03 décembre dernier j’ai perdu mon Papa.

Rien de pire que cette déchirure soudaine et tellement injuste.

Mon Papa a combattu une maladie pendant 21 ans et avec ma Maman on l’a soutenu tout le temps, sans jamais le laisser seul et jusqu’au bout on a été là avec lui et pour lui.

Je ne vous parle pas du vide qu’il laisse, tellement il est indescriptible. On dirait que l’on est tombé dans un gouffre.

Après son départ, je ne pouvais plus parler à personne, ni même à mes amis.

Quand il est parti, quelque chose en moi est partie avec lui.

Rien ne remplacera ce Papa que j’aimais tant et pour qui je me battais nuit et jour. J’en oubliais parfois même ma propre vie.

Alors ne me dites pas « c’est la vie, ça passera avec le temps, on n’en parle plus », ce sont seulement des mots qui vous rassurent mais qui font extrêmement mal à ceux qui les reçoivent.

Si vous ne connaissez pas la vie avec un malade pendant des années durant, vous ne pouvez pas comprendre ce que l’on a vécu, ni même le lien qui nous unissait et la tristesse que l’on ressent actuellement.

Cela ne se soignera pas avec le temps, on y pensera toujours, les larmes seront toujours là et on vivra seulement avec ce manque.

Mon Papa était pourtant un exemple de courage, une personne qui ne plaignait jamais et qui aidait les autres malgré tout ce qu’il passait.

Jusqu’au dernier moment, il est resté confiant et a toujours fait confiance en la médecine.

S’il m’avait fallu endurer tout ce qu’il a enduré, je n’aurai pas été aussi courageuse que lui.

Je ne vous parlerai pas des fêtes de Noël qui ont été pour nous, une horreur.

Il reste encore la nouvelle année à passer mais vivement que ça se termine car son absence est encore plus pesante durant ces journées.

Je ne vous cache pas que depuis le 03 décembre la vie a pris une autre tournure et je ne la verrai plus comme avant.

Mais je m’accroche pour lui car il n’aurait jamais lâché prise.

J’ai repris tout récemment à lire et j’ai enfin trouvé le courage de reprendre le blog car il me fait du bien, c’est ma parenthèse à moi, mon escapade.

Je veux continuer cette aventure car j’ai besoin de partager tout ce que j’aime avec vous et depuis la création du blog, je me sens mieux et je ne me voyais pas tout arrêter.

Je vais donc reprendre mon rythme tout doucement en espérant que le contenu vous conviendra toujours autant.

A très vite

Céline