SHANE STEVENS AU DELA DU MAL

au-dela-du-mal

Aujourd’hui on va parler littérature et surtout du dernier livre que je viens de finir.

Depuis très longtemps, j’aime les polars, les thrillers surtout quand ils ont un trait psychologique dans l’histoire.

Ce livre raconte l’histoire d’un petit garçon qui a tué sa mère et qui est enfermé dans un asile sans jamais pouvoir en ressortir, jusqu’au jour où… à vous de découvrir la suite.

L’intrigue se passe en Amérique sur un fond d’élections avec tous les enjeux que cela entraînent et les manipulations des uns et des autres.

Entre la police et un journaliste, c’est la course à celui qui découvrira le garçon avant l’autre.

La psychologie de l’enfant (personnage central de l’histoire) est vraiment très intéressante et l’on comprend mieux son schéma.

C’est un livre qui se lit facilement, l’histoire est très prenante et il est difficile de s’en détacher.

Attention âmes sensibles s’abstenir car certaines scènes peuvent choquer!

Le livre fait 889 pages.

 

Je vous dis à très bientôt pour un nouvel article

Céline